Taïwan a tout pour plaire

[Extrait de l’article rédigé par Chuang Pei-Chang en 2010] 

Le représentant de l’Italie à Taïwan, Mario Palma, dont le mandat était sur le point d’expirer, était réticent à quitter Taïwan, et a demandé à Rome de prolonger son mandat d’une année supplémentaire. La réponse a été la suivante : « Taïwan est très populaire et de nombreuses personnes sont en concurrence pour l’obtenir. Il est donc impossible de renouveler son mandat. »

En août, l’ancien représentant des Pays-Bas à Taïwan, Menno Goedhart, a pris sa retraite et a décidé de s’installer à Xinhua à Tainan. En novembre, l’ancien représentant de la Suède à Taïwan, Bystroem Stig Henrik, a fait de même et a obtenu un permis de séjour permanent à Taïwan lui permettant de rester à Taipei.

Menno Goedhart et Bystroem Stig Henrik sont tous deux installés à Taïwan depuis très longtemps. Dans le passé, les Européens ne connaissaient pas bien Taïwan et ont toujours cru à tort que l’île était arriérée.

La revue belge « Travel 2 » présente un reportage sur Taiwan. Les journalistes européens voient Taïwan comme un endroit où les rues sont propres et la circulation ordonnée, où la sécurité est bonne et sûre même la nuit. Taïwan a tout. Les Portugais appellent Taïwan « Formosa », ce qui signifie « belle île ». Ils ne peuvent certainement pas trouver un meilleur nom pour cette île.

Les diplomates à Taïwan passent plus de temps dans le pays et sont plus en contact avec la société taïwanaise. Ce qui les incite vraiment à rester, c’est l’accueil chaleureux, l’amabilité et la convivialité des Taïwanais. « Les Taïwanais y sont peut-être habitués, mais je ne pense pas que les gens soient toujours aussi amicaux envers les étrangers dans les autres endroits du monde », a déclaré Bystroem Stig Henrik.

Les diplomates voyagent partout dans le monde. Les représentants européens susmentionnés à Taïwan ont passé la moitié de leur vie à errer. Après avoir parcouru le monde, ils ont choisi Taïwan pour s’installer pour le reste de leur vie. Je comprends parfaitement pourquoi ils ont fait un tel choix.

Eteignez la télévision, sortez et entrez en contact avec le terroir et les Taiwanais, même ceux qui n’aiment pas Taïwan trouveront que nous avons vraiment « tout ».

Retour haut de page