Précédent

Taiwan face au coronavirus

© Ministry of Health and Welfare

La pandémie du coronavirus ravage les pays du monde entier. Dans l’optique d’être le plus prévoyant possible, le gouvernement taïwanais a commencé les mesures dès mi-janvier pour lutter contre l’épidémie: réquisition des masques par l’Etat et vente à un prix unique au grand public, interdiction d’entrée sur le territoire aux personnes en provenance de la Chine généralisée par la suite à l’ensemble des pays étrangers, identification des cas de contamination à l’aide des dernières technologies, communication transparente, et quarantaine obligatoire en fonction des cas.

Taiwan mise également sur une communication humoristique pour transmettre ses recommandations. Une mascotte « chien » baptisée Zongchai joue le rôle de « porte-parole » sur les réseaux sociaux du ministère de la santé. Ces images s’affichent sur les consignes du ministre avec des messages simples et parfois avec humour !

Le pays recense le 7 avril 2020 un nombre de 375 cas et 5 décès, pour une population de 23 millions d’habitants, représentant un nombre notablement inférieur aux autres pays touchés. Contrairement à la plupart des pays, Taiwan n’a pas opté pour le confinement : les commerces et écoles sont ouverts, les entreprises maintiennent leurs activités, et la population circule librement dans les rues.

Plusieurs médias français ont parlé du sujet et salué la gestion sanitaire de Taiwan :

Le Monde (réservé aux abonnés)

Libération

La Croix

Les Echos (réservé aux abonnés)

Franceinfo

L’OBS (réservé aux abonnés)

Taiwan ferme ses frontières pour le moment. Néanmoins, nous sommes impatients d’accueillir à nouveau des visiteurs pour leur faire découvrir les différents atouts de l’île.

Précédent
© Copyright Taipei Tourism Office