Course cycliste King of the Mountain 2021

 

Les préparations pour le Taïwan KOM Challenge 2021 tournent à plein régime ! L’édition de cette année se tiendra le vendredi 29 octobre, et le départ sera comme d’habitude donné à Hualien, sur la plage de Qixingtan.

Les participants à la course partent au niveau de la mer pour parcourir en quelques heures 105 km de distance et 3 275 mètres de dénivelé, en traversant les gorges de Taroko et gravissant le col du mont Wuling. Taïwan est devenu une nation très intéressée par le cyclisme, en plus d’être l’un des plus importants producteurs de vélos du monde.

Cette année, du fait de la pandémie de COVID-19, très peu de concurrents étrangers peuvent participer au KOM Challenge. Ainsi, les organisateurs de la fédération taïwanaise de cyclisme TCF s’attendent à ce que la majorité des participants soient de nationalité taïwanaise, ou bien des étrangers qui résident et travaillent sur l’île.

Le KOM Challenge peut être suivi sur la Page Facebook de l’évènement. Des mises à jour en direct sur l’actualité de la course y seront publiées.

Il est d’ores et déjà possible de réserver son voyage pour le KOM 2022. Vous trouverez de plus amples informations ici (en anglais).

 

L’infrastructure locale pour les cyclistes

L’amour pour le vélo s’exprime aussi par l’exceptionnelle infrastructure locale. Pour rendre l’expérience des touristes la plus agréable possible, de nombreux services de location de vélos se trouvent dans l’ensemble du pays, proposant une offre allant du simple vélo hollandais jusqu’au vélo de course très profilé. Des tours guidés professionnellement peuvent également être réservés sans problème depuis l’Europe, ou directement sur place. Généralement, cela évite le fastidieux transport des bagages encombrants. Tout le long des pistes cyclables les plus populaires, des postes de police ou des magasins de type 7-Eleven offrent un service particulier. Le cycliste peut alors gratuitement s’y approvisionner en eau ou alors y entretenir sa monture lors de créneaux horaires bien définis.

Les routes les plus appréciées

Dans un pays dont la taille est proche de celle de la région Centre-Val de Loire, les pistes cyclables proposent près de 70 269 itinéraires différents, pour une longueur totale de 4 637 456 kilomètres. Rien que dans la capitale Taipei, plus de 100 km de piste cyclable sont à la disposition des amateurs de deux-roues. À peine à une heure de la capitale, la piste de Fulong vous mène le long d’une voie ferrée désaffectée et à travers le Tunnel de Calong. Elle offre également des points de vue magnifiques sur l’Océan Pacifique et les montagnes environnantes. Un revêtement de route très lisse et une station de premiers soins vous permettent de prendre le départ en toute sérénité. L’une des pistes cyclables les plus connues du pays, la Yuethan Bike Trail, vous conduit autour du lac du Soleil et de la Lune. Cette piste a été élue comme l’une des plus belles pistes cyclables au monde par CNN. Les revêtements de route spécialement conçus pour les deux roues réduisent les frottements à un minimum, permettant ainsi au cycliste de profiter d’un circuit de près de 30 km à travers les forêts de bambous, lui faisant découvrir le temple Wenwu (l’une des plus importants édifices taoïstes du pays) et des vues imprenables sur le plus grand lac de l’île.

La piste Eastern Coastal propose un décor tout à fait différent : 16 km le long du Pacifique, reliant certaines des plus belles plages de la côte est. Pour finir, une excursion à deux roues à travers la East Rift Valley vous dévoile l’une des plus grandes zones de rizières du pays.

Les cyclistes ne pouvant (ou ne voulant) pas se décider peuvent facilement découvrir l’ensemble du pays en une douzaine de jours, en suivant la piste Cycling Route No 1. Ceux qui cherchent un peu plus de sensations fortes et de sport peuvent s’inscrire à l’évènement Formosa 900, qui parcourt la même piste en seulement 9 jours. Cet évènement, créé en 2012 dans le cadre des Taiwan Cycle Event, a accueilli l’année dernière près de 4 500 participants venant de plus de 150 pays. L’un d’entre eux était le directeur adjoint du service de la voirie de Taïwan, Hsu Cheng-Chang : « Participer était très important pour moi. Je voulais voir de moi-même quels sont les besoins spécifiques des cyclistes en matière d’infrastructures locales, afin que nous continuions à améliorer notre offre de services. »

 

Pour de plus amples informations et des cartes pour les excursions à vélo à Taïwan :

Randonnées

Cartes et Brochures

Retour haut de page