Précédent

Où sortir ?

La « vie nocturne » de Taipei

Taipei 101

Taipei 101

Presque tous les soirs, Taipei s’anime jusqu’à minuit et dégage une ambiance de fête populaire : lumières colorées, gargotes de rue aux délices inoubliables et une foule de personnes allant faire des achats ou tout simplement flâner sur les marchés de nuit.

Sur les marchés, vous pouvez vous divertir, profiter d’offres spéciales et surtout plonger dans l’atmosphère locale. On y vend en majorité des produits traditionnels, des vêtements confortables, des fruits, de la nourriture et des bibelots divers. La plupart des commerçants ne parlent que le chinois, il est donc nécessaire de s’armer d’un crayon et d’un papier pour marchander. En règle générale, seuls les paiements en espèces dans la monnaie locale sont acceptés. Les articles achetés ne peuvent pas être échangés ultérieurement.

Très fréquentés par les étudiants, les marchés nocturnes offrent le meilleur rapport qualité-prix en ce qui concerne la nourriture, les vêtements et les bibelots. C’est le cas de Shihlin, situé au nord du Grand Hotel, et de Kungkuan, non loin de l’Université nationale de Taïwan. D’autres marchés nocturnes importants ont lieu dans la Huahsi Street (« Snake Alley »), la Tunhua Street, une rue latérale de la Hsinyi Road près du Taipei World Trade Center et à Sungshan, dans le district est de Taipei.

Pour les touristes qui auront envie de se désaltérer, Taipei compte une multitude de bistros et de bars proposant une carte très variée et où l’on peut également manger et écouter de la musique. Les pubs et les clubs de la rue Shuangcheng sont très proches les uns des autres, ce qui fait leur succès. Le marché nocturne de Chingkuang n’étant pas loin, pourquoi ne pas aller y manger un encas de minuit après la fermeture des cafés !

Les Chinois aiment à se retrouver dans les maisons de thé depuis l’époque Sung (960 à 1279 après J.-C.) pour se détendre, boire du thé, se restaurer, lire, bavarder ou discuter affaires. Les maisons de thé modernes sont dispersées dans toute la ville de Taipei. Presque tous les quartiers sont très sûrs, aussi bien la journée que la nuit.

À l’instar des bars de karaoké japonais, les « KTV », des clubs où l’on peut chanter sur des clips vidéo tout en prenant un verre entre amis, sont un autre divertissement possible. Les locaux des « KTV » sont équipés de moniteurs de télévision, de chaînes hi-fi et de microphones.

Précédent

Explorez Taïwan, sa culture, ses destinations, son histoire…

© Copyright Taipei Tourism Office