Précédent

Lanyu

L’île des orchidées et des poissons volants

Juste au sud de l’île verte, se trouve l’île des Orchidées, une île tropicale incomparable qui doit son nom aux fleurs sauvages poussant dans les forêts luxuriantes de ses montagnes escarpées.

L’île des Orchidées

L’île des Orchidées

L’île des Orchidées est la patrie des Yami, la plus petite et la plus ancienne tribu aborigène de Taïwan. Les Yami sont des gens doux, très attachés à leurs coutumes et à leurs traditions vieilles de plusieurs siècles. Les six villages côtiers n’ont pas de chef. Les litiges sont généralement réglés par des négociations. Dans deux villages, quelques maisons en pierre construites avec ingéniosité par les Yami se tiennent encore. Étant construites à moitié dans le sol, il y fait frais l’été et chaud en hiver. Elles ne craignent pas les typhons. Les Yami font très peu d’agriculture, ils vivent essentiellement de la pêche. L’un des principaux composants de leur alimentation sont les poissons volants. La pêche et la préparation de ces poissons sont soumises à des règles et à des rites très anciens. Le bateau est le bien le plus précieux d’un homme yami. Ces bateaux gracieux à la proue relevée sont entièrement réalisés à la main et superbement décorés.

L’île des Orchidées est reliée par avion à Taitung et Kaohsiung. Peu onéreux, un circuit en bus de deux heures permet d’accéder à toutes les zones touristiques. Il est également possible de louer une voiture ou une moto. Si vous préférez découvrir l’île en randonnée, le tour de l’île se fait à pied en une journée. Deux hôtels modestes vous offriront de quoi vous restaurer et vous loger. L’île des Orchidées est une destination très appréciée d’avril à juin pour son temps magnifique et la pêche en pleine mer.

Précédent

Explorez Taïwan, sa culture, ses destinations, son histoire…

© Copyright Taipei Tourism Office